Le projet M.O.T.I.O.N.

M.O.T.I.O.N. pour Mouvements par Orthèse Télécommandée pour personnes Infirmes Ou Neuro-lésées

Un projet né il y a 10 ans à Dunkerque. Porté à l’origine par l’association INJENO

Ce ne sont pas moins de 21 structures qui aujourd’hui gravitent autour de notre exosquelette (voir lien ci-dessous). Ces professionnels ont 4 ans pour réaliser un prototype et relever tous les défis de cette orthèse autonome, l’équilibre, la marche via un logiciel ad hoc, le contrôle de la douleur, l’extraction rapide, etc… mais à n’en pas douter, les 4 nationalités présentes dans le groupe sauront mettre leurs savoirs en synergie, tant les enjeux sont importants. Il y a 10 ans, personne n’y croyait, aujourd’hui M.O.T.I.O.N. suscite beaucoup d’intérêt…. C’est la France !

Motion Story

Il y a 10 ans, je réalisais le croquis d’une structure qui permettrait de faire marcher ma fille Inès.

10 ans plus tard, ce dessin est devenu une réalité tangible, grâce au démonstrateur dont la photo est présentée ci-contre, mais il sera une réalité technique et scientifique d’ici 3 ans, grâce aux 4.5 millions d’euros que nous avons levés en décembre 2018 dans le cadre du programme Interreg 2seas

M.O.T.I.O.N. doit faire marcher nos enfants polyhandicapés ou neuro lésés, ainsi que des personnes tétraplégiques, sans que ces derniers n’aient à diriger la machine. C’est vous dire le challenge ! Pourtant le gant a été relevé. Après avoir levé 500 000 euros auprès de la Région Nord Pas de Calais (à l’époque), de donateurs privés, et de l’Europe (Fonds Feder), le groupe de chercheurs créé par Laurent Peyrodie, enseignant-ingénieur à L’Université Catholique de Lille a décroché un financement historique, à la fois pour INJENO et pour HEI, l’école d’ingénieurs : 4 500 000 euros pour faire aboutir notre projet.

Projet M.O.T.I.O.N
Pour tout savoir sur le projet M.O.T.I.O.N. cliquez sur le lien ci-dessus